Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

frères/gebroeders DOYENmenuisier / charpentier1890

Styles

Néoclassicisme

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 2589
voir plus

Description

Ensemble de deux maisons néoclassiques, sur schéma symétrique, dessinées en 1890 par les frères Doyen, menuisiers et entrepreneurs.

Élévations de deux niveaux. R.d.ch. à bossages continus percés asymétriquement de deux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement.. Étages percés symétriquement de trois baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement.. Balcon à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion. dans l'axe. Les maisons diffèrent par le décor enduitL'enduit est un revêtement de plâtre, de mortier, de stuc, de ciment, de lait de chaux, de simili-pierre, etc. de l'étage. Au no 188, la friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. de l'entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. alterne triglyphes et métopesDans une frise d’entablement, surface nue ou ornementée qui alterne avec les triglyphes., la corniche est couverte de PVC, la porte et les châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. ont été remplacés.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 2407 (1890).