Tracée sur l'assiette d'un anc. chemin de terre nommé Vetterstrate (r. des Tanneurs), la r. Vlogaert est mentionnée dès 1841 dans l'Atlas des communications vicinales de la commune, sous le nom de Vlogaertstraet. Elle est décrétée à 8 m de largeur en 1844. Baptisée du nom d'un propriétaire terrien riverain, la rue relie la ch. de Forest à la pl. des Héros, en bordant le sq. Jacques Franck.

À l'origine, elle est bâtie de maisons conçues pour la plupart entre les années 1840 et les années 1860. Il n'en subsiste aujourd'hui plus aucune trace. La rue a en effet subi un profond bouleversement dû au plan particulier d'aménagement (PPA) « Vlogaert ».

Approuvé dans sa 1re version par l'AR du 06.03.1958, profondément modifié le 10.02.1969 puis approuvé dans sa version définitive par l'AR du 13.11.1978, ce PPA prescrit la création du sq. Jacques Franck, sur l'îlot délimité par la ch. de Forest, les r. Vlogaert et Fontainas (voir sq. Jacques Franck). La création de ce square entraîne, dès 1962, la destruction de l'ensemble du bâti du côté impair de la r. Vlogaert. Sur l'initiative du Foyer saint-gillois, le square est bâti, de 1970 à 1974, de deux tours de logements sociaux. En 1977, le Foyer commandite un 3e immeuble de logements sociaux, édifié en 1981 du côté pair de la r. Vlogaert en remplacement d'une large part du bâti originel.

Côté pair, l'angle formé par la rue et la ch. de Forest est aujourd'hui occupé par une plaine de jeux, tandis qu'à l'angle avec la pl. des Héros se dresse l'école Ulenspiegel (voir pl. des Héros 4-6).

La rue comptait anc. trois impasses. Deux se situaient à hauteur des anc. nos 12 et 35. La 3e, l'impasse « Michiels », située à l'anc. no 7, était plus vaste et abritait, dans huit maisons, une quarantaine de personnes.

Nos ne figurant pas en notice : 2 et ch. de Forest 49 : plaine de jeux remplaçant huit maisons construites en ensemble en 1875 ; 4 : Centre culturel Gallego de Bruselas, 1986, bureau A+C, arch. Jean Annart et Léon Cauchie. Bâtiment d'un niveau, édifié en retrait de la rue. En 1991, construction d'annexes arrière à usage de salles de fêtes et de restaurant ; 22, 24, 26 : immeuble de logements sociaux conçu en 1977 et édifié en 1981 pour le Foyer saint-gillois.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACSG/Urb. 130 (1962).

Cercle d'histoire et de documentation de Saint-Gilles.


Ouvrages
Inventaire des logements sociaux à Bruxelles, Sint-Lukaswerkgemeenschap, Bruxelles, 1985, fiche 44.
La vie économique à Saint-Gilles, des origines à demain, Syndicat d'initiative, Saint-Gilles, 1993, pp. 109-128.

Périodiques
Dons, R., « Obbrussel-st-Gilles et son réseau de communications. Des origines à 1900 environ », Cahiers bruxellois, t. XXVIII, 1987, pp. 14-20.

Archives des numéros ne figurant pas en notice
ACSG/Urb. : voir ch. de Forest 45, 47, 49 : 3064 (1875) ; 4 : 94 (1986), 253 (1991) ; 22, 24, 26 : – (1977).