Majoritairement située sur le territoire de Saint-Gilles, la chaussée de Charleroi, qui relie le goulet de l'avenue Louise à la chaussée de Waterloo (Ma Campagne), ne possède que quelques mètres sur le territoire de Bruxelles, liés au complexe Stephanie area (voir avenue Louise 54, 58a).

Elle est établie suivant le plan d'alignement et de nivellement du premier quartier Louise et de ses environs, dressé par « l'inspecteur des bâtisses dans les faubourgs », Charles Vanderstraeten, ratifié par l'arrêté royal du 31.03.1840, à l'initiative de deux promoteurs, Jean-Baptiste Jourdan et Jean-Philippe De Joncker, qui allaient eux-mêmes mener les travaux de voirie en échange d'une concession de 90 ans (arrêté royal du 13.04.1842). Ce droit de péage fut supprimé en 1874, l'état rachetant la concession. La rue reçoit son nom actuel en séance du Conseil communal de Bruxelles du 06.08.1875.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/TP 26822 (1839-1853), 26335 (1874).
AVB/Bulletin communal de Bruxelles, 1875.

Ouvrages
Duquenne, X., L'avenue Louise à Bruxelles, Xavier Duquenne éd., Bruxelles, 2007.