Cette courte artère relie la chaussée de Boondael à l'avenue Émile de Beco. Elle est prolongée par la rue Augustin Delporte qui la met en communication avec l'avenue de la Couronne.

Cette voie, décrétée par arrêté royal le 18.07.1904, reprend le tracé du chemin des Sables. À l'instar des rues voisines, elle est dédiée à un artiste, Gustave Biot (Bruxelles, 1833 – Anvers, 1905), graveur et aquafortiste.

Les maisons les plus anciennes datent de 1889, et ont été construites alors que l'artère portait encore le nom de chemin des Sables (premières maisons côté pair). Le reste de la rue se bâtit en deux phases, entre 1906 et 1910, puis entre 1923 et 1934.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACI/TP Historique des rues (1925).
ACI/TP 161, 196.

Ouvrages
HAINAUT, M., BOVY, Ph., Le quartier du Cygne (1), Commune d'Ixelles, Bruxelles, 2000 (À la découverte de l'histoire d'Ixelles, 6).
HAINAUT, M., BOVY, Ph., Le quartier du Cygne (2), Commune d'Ixelles, Bruxelles, 2000 (À la découverte de l'histoire d'Ixelles, 6).
Ixelles, Ensembles urbanistiques et architecturaux remarquables, ERU, Bruxelles, 1990, pp.105-106.

Périodiques
HAINAUT, M., «Une rue d'Ixelles porte leur nom», Mémoire d'Ixelles, 28, 1987, p.11.