Cette courte rue en pente débute à hauteur du croisement de la rue du Collège et de la rue du Viaduc pour aboutir rue Van Aa.

La rue est dénommée en l'honneur de Madame veuve Cans qui était la propriétaire des terrains situés entre la rue du Viaduc (à l'époque encore appelée rue de la Croix) et la rue de la Tulipe, et sur lesquels elle fit aménager un réseau de voiries. L'autorisation fut délivrée le 26.07.1844 et ratifiée quelques mois plus tard par l'arrêté royal du 04.11.1844 approuvant le Plan d'ensemble des rues du Collège, Sans Souci, de la Tulipe, de Venise et du Viaduc. L'alignement de la rue Cans fut encore légèrement modifié par l'arrêté royal du 25.04.1851.

Les plus anciennes demandes de permis de bâtir conservées datent de 1855. Le bâti du XIXesiècle et la hauteur des façades du côté impair sont mieux conservés que ceux du côté pair. La plupart des façades à l'origine de style néoclassique sont aujourd'hui défigurées par l'ajout d'un enduit, la modification de leurs baies, etc.
À l'arrière du no12, la Brasserie Antoine fit construire en 1902 un énorme entrepôt. Le bâtiment a été transformé en 1991 et abrite depuis le Centre social protestant.

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACI/Urb. 12: 57-12.
ACI/TP 57.

Ouvrages
12: Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles. Ixelles, AAM, Bruxelles, 1980-82, fiche 58.