Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Paul PICQUETarchitecte1928

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Recherches et rédaction

2005-2007

id

Urban : 16433
voir plus

Description

Impressionnant immeuble à appartements de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., pour le compte de Léon Roersch, signé au rez-de-chaussée « P[aul] Picquet / archte », 1928.

Il compte sept niveaux, douze travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. côté place, une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'angle traitée en tourellePetite tour engagée dans un bâtiment, généralement sur un de ses angles. engagée de neuf niveaux, et quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. côté Berkendael. Façades cimentées et peintes, sur soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en pierre bleue. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rectangulaires, la plupart dotées d'un parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. en béton. Au rez-de-chaussée, majoritairement enduitL'enduit est un revêtement de plâtre, de mortier, de stuc, de ciment, de lait de chaux, de simili-pierre, etc. de granitoMatériau composé de mortier et de pierres colorées concassées présentant, après polissage, l’aspect d’un granit., devantures commerciales, couvertes par l'encorbellementUne partie d'élévation est dite en encorbellement lorsqu'elle s’avance en surplomb. des étages. Aux premier et cinquième étages, balcon continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. en béton entre des désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. de briques ; au cinquième, ce balcon est partiellement couvert et sert d'assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. à une terrasse à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon.. Les deuxième et troisième, sixième et septième travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. sur la place et l'avant-dernière travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. côté Berkendael sont traitées en saillie, à pans concaves couronnés d'une sphère. Une tourellePetite tour engagée dans un bâtiment, généralement sur un de ses angles. s'élève à l'angle sur deux niveaux, flanquée d'un niveau supplémentaire pour se raccorder à chaque façade selon une composition pyramidale. Elle est couronnée par un dômeToit de plan centré à versant continu ou à pans, galbé en quart de cercle ou d'ovale. pentagonal couvert d'ardoises et percé d'oeils-de-boeuf. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. largement conservée. ParapetsUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. en béton parfois remplacés.

Intérieur. Au rez-de-chaussée, commerces dotés ou non d'un logement à l'arrière. Divers passages mènent à la cour et aux garages à l'arrière. Depuis ces passages, accès au vestibule avec conciergerie. Appartements aux étages.

Sources

Archives
ACI/Urb. 150-12 à 18 ; 37-128 à 132.

Périodiques
« Les groupes à appartements. Immeuble de rapport », Le Document, 4, 1934, p. 65.

Arbres remarquables à proximité