L'avenue du Congo relie l'avenue Franklin Roosevelt au boulevard Général Jacques, via le rond-point de l'Étoile. Située à cheval sur les communes d'Ixelles et de Bruxelles, cette large artère est ponctuée d'arbres. Son tracé est conçu par l'inspecteur-voyer Victor Besme en 1873. Celui-ci prévoyait une ceinture de boulevards reliant le champ de Manœuvre (actuel parc du Cinquantenaire) à l'avenue Louise, ceinture qui ne fut achevée qu'en 1887. Anciennement dénommée avenue Madeleine, l'artère reçoit son nom actuel en séance du Conseil communal de Bruxelles du 17.07.1889, en référence au territoire africain colonisé quelques années auparavant par Léopold II.

La physionomie actuelle de l'avenue est bien différente de celle d'origine. Entre 1884 et 1891, s'y construisent principalement des bâtiments destinés à des activités de loisirs, liées au bois de La Cambre tout proche. En 1890, un établissement de tir est construit sur un terrain appartenant à Madame Vermeren-Coché. En 1884, la Société anonyme des Chemins de Fer Bruxelles-Boondael introduit une demande de bâtir pour une crémerie en style pittoresque près de leur ligne de tram. En 1891 est construite une baraque pour pâtisseries, sorbets et limonades. En 1900, sur les plans du menuisier-entrepreneur Henri Hannaerts, s'édifie un pavillon d'été en bois en style Art nouveau s'inspirant des lignes nerveuses de Paul Hankar. Rien ne subsiste aujourd'hui de cette première phase de construction.

Villa de 1927 par l'architecte Adrien Blomme formant le coin avec l'avenue Franklin Roosevelt. Démoli, [i]Le Document[/i], 66, 1929, p. 6.

L'avenue est aujourd'hui bâtie, côté impair, d'une enfilade de maisons unifamiliales conçues entre 1925 et 1928 en style Beaux-Arts, comme le no 11 (architecte Declercq, 1925). Côté pair se dressent des immeubles à appartements des années 1960. Un immeuble de 1932 s'insère parmi eux (voir no 16). Une villa moderniste, aujourd'hui démolie, est conçue en 1927 par l'architecte Adrien Blomme à l'angle de l'avenue Franklin Roosevelt.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/TP 9652 (1884) ; 9656 (1890) ; 9657 (1891) ; 9667 (1900) ; 34876 (1927) ; 11 : 31230 (1925).
AVB/Bulletin communal de Bruxelles, 1889.

Ouvrages
Ixelles. Ensembles urbanistiques et architecturaux remarquables, ERU ASBL, Bruxelles, 1990, pp. 40, 117.
HAINAUT, M., BOVY, P., Le quartier de la Petite Suisse, coll. À la découverte de l'histoire d'Ixelles, vol. 2, Commune d'Ixelles éd., Bruxelles, 1998, p. 9.
BLOMME, F., À la rencontre d'Adrien Blomme (1878-1940), CIVA, Bruxelles, 2004, pp. 68, 82-83.
GONTHIER, A., Histoire d'Ixelles, Le Folklore Brabançon, Impr. De Smedt, Bruxelles, 1960, p.160.