Petit tracé débutant r. Général Henry et aboutissant av. Alexandre Galopin. La cité Debray, formée de deux rangées de 17 maisons (situées au N. de la rue), fut construite en 1884, dans cette rue en impasse accessible par la r. Général Henry. En vue d'assainir le carré, le propriétaire Constant Heylen procéda en 1903 à la transformation des 34 habitations en 17 maisons d'après les plans de l'arch. Henri CARON. Elles sont en même temps reliées à la distribution d'eau de la ville.

En échange, la commune ouvre une rue de 12 mètres de large, entre la r. Général Henry et la r. du Rinsdelle (aujourd'hui englobée dans la r. Alexandre Galopin), devant cette propriété. En 1906, la rue est achevée.

L'architecture y est des plus homogène. Le côté impair est constitué du même type d'habitations construites dans les années 1905-1910, agrémentées de petites touches décoratives sous forme de céramiques, de sgraffites ou de jeux polychromes alternant des briques de couleurs différentes, tels les noS 35 à 41 construits en 1909 par l'arch. VAN CRAENENBROUCK.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AR 18.09.1905.
AGR 504.
ACEtt/TP 7012 (1903), 2396 (1909).
CC 17.11.1902, 05.01.1903.
RC 1902, p. 99, 1903, pp. 8, 85.
S Urb Plan 1906.