Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Jean DE LIGNEarchitecte1928

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 14778
voir plus

Description

Immeuble à appartements de style moderniste construit d'après une demande de permis de bâtir de 1928 selon les plans de l'arch. Jean DE LIGNE.

Façade en pierre bleue et crépiLe crépi est un enduit non lissé de plâtre ou de mortier. Il est rugueux, ce qui le distingue des autres enduits. gris de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales et cinq niveaux plus un niveau entresolé et un niveau d'attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement.. Aux deux extrémités du r.d.ch. entièrement en pierre bleue, dans un panneau en creux, une porte de garage surmontée d'une fenêtre d'entresol rect. grillée inscrite dans un profond retrait. Haute porte centrale à deux battants grillés encadrée de deux colonnes sans base ni chapiteauCouronnement orné ou mouluré, d’une colonne, d’un pilier ou d’un pilastre.. Elle s'inscrit entre deux petites ouvertures en forme de meurtrière munies de grilles. Même organisation à chaque étage : tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. central entre deux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement., allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. panneautées. Les ouvertures, toutes rect., sont séparées par un jeu de lésènesLes lésènes sont des jambes saillantes en répétition sur un mur, réunies par un arc ou par une frise d’arceaux. Ce couronnement d’arc ou d’arceaux distingue la lésène du pilastre. sur angles s'étirant du sommet du r.d.ch. à la 1re corniche. Niveau d'attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement. en léger retrait sous la 2e corniche. Un dern. niveau, en profond retrait, termine l'élévation.

Sources

Archives

ACEtt/TP 3498 (1928).

Arbres remarquables à proximité