Courte rue rectiligne reliant la r. de la Grande Haie à l'av. Édouard de Thibault.

Ouverte en 1926 lors de l'aménagement de la pl. du Rinsdelle, sans faire partie du plan général d'alignement du quartier du Rinsdelle.

Elle doit son nom à Jean Massart, botaniste et professeur à l'ULB.

La rue est principalement bordée d'immeubles à appartements, construits par le Foyer etterbeekois dans les années 1920 et 1930.
La plupart, de quatre niveaux, présentent une façade de briques sur soubassement en pierre bleue. Quelques immeubles d'angle similaires bâtis symétriquement de part et d'autre de la rue, tels les nos 1 et 2 (1925, arch. DENAYER). Travées d'accès (r. Jean Massart) en faible saillie, percées d'une porte moderne et de fenêtres rect. jumelées ; fenêtres rect. aux autres travées, inscrites aux étages entre des trumeaux creusés ou des pilastres de briques ; allèges des 3e et 4niveaux à motif décoratif en briques. Élévation similaire r. de la Grande Haie, mais fenêtres rect. jumelées aux travées médianes. Corniche de bois à modillons ; 3 (1930, arch. Vincent MANSHOF) ; 4 (1925, arch. Jean STILLEMANS) ; 5 (1931, arch. Valère ROUSSEAU) ; 7 (1932, arch. Paul EENENS). Cinq travées dont la travée d'accès centrale en surplomb à deux pans aux étages. Baies rect. ; 8 (1929, arch. DENAYER). Cinq travées dont la travée d'accès axiale en saillie, les autres inscrites dans des panneaux en creux aux étages. Cordon prononcé entre le ler et le 2niveau. Baies rect. ; 10 (voir av. Édouard de Thibault, no 70).
Au bout de la rue, deux maisons de deux niveaux et deux travées.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives

Archives Foyer Etterbeekois. Dossier r. Jean Massart.
Arrêté du Régent 26.10.1949.
CC 10.03.1921.
RC 1925, p. 33, 1926, p. 178, 1927, p. 246, 1945, p. 87.