Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

V. RUBBERS1922

Styles

Beaux-Arts

Inventaire(s)

  • Inventaire du patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Pentagone (1989-1993)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 30061
voir plus

Description

Immeuble à appartements, édifié sur les plans de l’architecte V. Rubbers de 1922, sur la parcelle évasée donnant aussi rue des Paroissiens. Vers la rue des Colonies, façade en style éclectique, de cinq niveaux, dont un rez-de-chaussée commercial avec entresol, terminée par deux étages-attiques en retraits successifs. Revêtement en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris., traité à refends au rez-de-chaussée. Étages occupés, à la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. unique, par un bow-window trapézoïdal. AllègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. ornées de motifs sculptés. BalustradeGarde-corps composé de balustres, c’est-à-dire de petits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire. de pierre couronnant la superposition de bow-windowsDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. et bordant le balcon précédant les baies de l’étage-attique.
Vers la rue des Paroissiens (nos 11-13), façade plus large, de trois travées et cinq niveaux, dont un en entresol, augmentés d’une cave hauteSous-sol à demi enterré, surélevant le rez-de-chaussée. et de deux étages-attiques en retrait. Occupant les trois étages, trois bow-windowsDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux., semi-circulaire au centre, polygonaux de part et d’autre.

Sources

Archives
AVB/TP 31010 (1922).

Arbres remarquables à proximité