La rue Maurice De Moor est une artère sinueuse qui relie le rond-point de la rue Charles Demeer à la place Maurice De Moor, en longeant les voies de chemin de fer de la ligne de ceinture ouest.

Ouverte en vertu de l’arrêté royal du 05.10.1900, dans la foulée de la création du boulevard Émile Bockstael, la rue est baptisée en hommage à un industriel laekenois né en 1851.

Le côté pair de l’artère se bâtit dans les années 1900-1910, d’habitations d’inspiration néoclassique ou de style éclectique. Pointons, à l’angle du rond-point, un ensemble de deux immeubles de rapport de ce dernier style, à rez-de-chaussée commercial à l’origine, conçu en 1911 (nos2-6 et rue Charles Demeer 94-96).

L’ilot côté impair, délimité par la place Maurice De Moor et les rue du Pannenhuys et Albert De Meyer, a été occupé par diverses industries, directement reliées au chemin de fer via une voie de raccordement: une usine de stérilisation de beurre et margarine en 1896 et, plus tard, la Compagnie Générale des Asphaltes le long de la rue De Moor. Celle-ci a cédé la place à un supermarché conçu en 1989.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/PP 3374 (vers 1900).
AVB/TP Laeken 4447 (1896), 65418 (1926); 1: 96158 (1989); 2-6: Laeken PV Reg. 120 (29.03.1911).

Ouvrages
VAN KRIEKINGE, D., Essai de toponymie laekenoise, Laeken, 1995, s.p.
VAN NIEUWENHUYSEN, P., Toponymie van Laken (thèse de doctorat en Philologie germanique), UCL, Louvain-la-Neuve, 1998, p. 1422.