Courte avenue en impasse, perpendiculaire à la chaussée de La Hulpe. Seul le tout début de l'artère se situe sur le territoire de la Ville ; le reste relève de la commune d'Uccle. Côté pair, au no 2 de l'avenue, une villa à trois façades, conçue avant 1905 et plusieurs fois transformée dans l'après-guerre, est coupée diagonalement par la limite communale.

L'avenue est créée entre 1883 et 1905. Sa dénomination est arrêtée en séance du Conseil communal de Bruxelles du 30.03.1920.

Le premier tronçon en cul-de-sac du champ du Vert Chasseur (nos 26 à 57) se situe dans son prolongement, au-delà d'un terrain d'environ 55 m de large, seulement bâti, jusque dans les années 1990, d'un manège et traversé par le chemin des Oiseleurs. Ce tronçon du champ du Vert Chasseur, également dénommé allée de l'Étrier, était officieusement désigné, dans les années 1920, comme « avenue Casalta prolongée ». En 1922, en effet, le propriétaire du terrain projetait de prolonger l'avenue Casalta à travers ce dernier, dont il voulait lotir la partie Est. Cela ne sera pas réalisé. Dans les années 1950, il est à nouveau question d'un projet de liaison entre l'avenue Casalta et ce tronçon du champ du Vert Chasseur. Une étude de plan particulier d'aménagement est adoptée par le Conseil communal du 18.03.1957, mais ce plan ne fait pas l'objet d'une approbation par arrêté royal. En 1988, le projet est revu, sans pour autant devenir effectif.

Pour en savoir plus sur l'historique du quartier, voir champ du Vert Chasseur.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/TP 9262 (1905-1907), 33991 (1922), 90997 (1988).
AVB/Bulletin communal de Bruxelles, 1920, 1957.

Ouvrages
MOUTURY, S., CORDEIRO, P., HEYMANS, V., Les quartiers Franklin Roosevelt et Vert Chasseur, Cellule du Patrimoine historique, Ville de Bruxelles, Bruxelles, 1998, s.p.