Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Adrien BLOMMEarchitecte1914

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2016, 2019

id

Urban : 35043
voir plus

Description

Immeuble de rapport d’angle de style éclectique, à rez-de-chaussée à usage de café et magasins, conçu en 1914 par l’architecte Adrien Blomme pour la Veuve Corbeau-Caulier, propriétaire des Brasseries Caulier.

Bâtiment de quatre niveaux sous toit plat. Rez-de-chaussée surmonté d’un entresol, excepté sur l’angle, occupé par le café. Façade en briques rouges, rehaussée de pierre bleue. Cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers la rue Bara, quatre vers la rue des Deux Gares, reliées par une travée biaiseTravée d’angle, située de biais, généralement à quarante-cinq degrés, par rapport au reste de l’élévation.. Café éclairé de chaque côté par trois arcadesBaie aveugle ou non, coiffée d'un arc, souvent en répétition et allant jusqu’au sol. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale., avec entrée de même forme sur l’angle. Aux deux premières et deux dernière travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., devanture commerciale à épais linteau métallique cintré, celle côté rue des Deux Gares séparée du café par la fenêtre d’un local communiquant avec ce dernier, celle côté rue Bara dotée d’une porte à gauche, jumelée à l’entrée privée, menant à la cage d’escalier centrale. Fenêtres d’entresol à meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie., jumelées au-dessus des vitrines. Aux étages, fenêtres à simple ou double croiséeBaie à croisée. Baie divisée par des meneau(x) et traverse(s) se croisant à angle droit. aux deux premiers, simple ou double meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. au dernier. Appuis de fenêtre interrompus. Balcons de plan cintré à la deuxième travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. côté Bara, sur l’angle, ainsi qu’aux deuxième et dernière travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. côté Deux Gares. Garde-corps en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. ou groupes de travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. flanqués de pilastres colossaux. Au-dessus du café, pleins-de-travées marqués par des tables rectangulaires en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général., à décor de briques et pointe de diamantBossage comptant plusieurs facettes, comme la pointe d’un diamant.. Corniche conservée, cintrée sur l’angle, où elle devait ménager un tympanEspace, décoré ou non, circonscrit par un fronton ou un arc de décharge. portant l’enseigne «BIERES CAULIER». HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée.

Dans chaque magasin, escalier en visEscalier à volée hélicoïdale tournant autour d'un noyau central. dans l’angle arrière, menant à l’entresol, abritant deux chambres. Cage d’escalier centrale de plan polygonal, desservant deux appartements par niveau, celui côté Bara plus vaste. Courette d’aération triangulaire prévue au centre et petite cour arrière.

Sources

Archives
ACA/Urb. 14350 (20.11.1914).