Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire
Située presque entièrement sur le territoire de Bruxelles, la rue de la Vanne relie le carrefour formé par les rues du Beau Site, de l'Arbre Bénit et de la Croix, au carrefour formé par les rues de l'Ermitage et Paul Spaak.

La rue suit le tracé d'un ancien chemin de campagne dit de Belle-Vue en référence à une demeure de plaisance, datant de 1780 environ, dénommée château Belle-Vue, qui se trouvait à hauteur du réservoir, à l'angle avec la rue Paul Spaak. Cette demeure possédait des jardins s'étendant jusqu'à la future avenue Louise.

L'élargissement de l'ancien chemin pour le transformer en rue est approuvé par l'arrêté royal du 27.04.1846. Ce 1er projet est remplacé par un second projet proposé par le Conseil communal d'Ixelles, puis approuvé par l'arrêté royal du 20.02.1864. Le nouveau projet porte la largeur de la rue à douze mètres, alors que le 1er la projetait à dix. Il prévoit en outre un fort abaissement de la voirie : des travaux de déblaiement de six à huit mètres en dessous du niveau de l'ancien chemin sont entrepris vers 1864 pour adoucir la pente du terrain par rapport à l'avenue Louise située en contre-bas.

Après l'annexion par la commune de Bruxelles de l'avenue Louise et de ses abords, un nouvel arrêté royal du 29.11.1867 modifie à nouveau le tracé de la voirie. Ce projet prévoit la construction d'un mur de soutènement autour du réservoir des eaux de la Ville (voir Pavillon du réservoir d'eau), formant depuis lors un promontoire. Pour envisager la construction de ce mur, tout en maintenant la largeur de la voirie à douze mètres, la rue doit à nouveau être élargie. Les travaux de voirie se poursuivent jusqu'en 1870.

Dans la foulée des travaux de terrassement entrepris en 1864, le château Belle-Vue est démoli. L'ancien chemin est aussi nommé rue du Réservoir, en référence au réservoir d'eau de Bruxelles qui y est implanté en 1855. C'est finalement en séance du Conseil communal de Bruxelles du 23.11.1866, qu'elle reçoit le nom de rue de la Vanne, de par la présence à front de rue d'un dispositif de commande du réservoir.

Par ailleurs, cette voirie est soumise au plan particulier d'aménagement approuvé par l'arrêté royal du 07.07.1970, portant sur l'avenue Louise et ses rues adjacentes.

Maison de style éclectique, avec atelier au dernier niveau, conçue par l'architecte Jules BRUNFAUT probablement pour le peintre, graveur, journaliste et écrivain Théodore HANNON, élévation, AVB/TP 23804 (1877).

Les 1res constructions apparaissent en 1864 ; cette phase d'édification perdure durant une quarantaine d'années. Le bâti est mixte, regroupant des maisons de standing divers : des maisons bourgeoises principalement, mais aussi de rapport et des hôtels particuliers. La majorité relève du néoclassicisme. Certaines se voient altérées au cours du temps (surhausse, briquettes, cimentage). C'est notamment le cas du no 27, une maison de style éclectique, avec atelier au dernier niveau, conçue en 1877 par l'architecte Jules Brunfaut probablement pour le peintre, graveur, journaliste et écrivain Théodore Hannon (1851-1916).

En-tête d'une lettre de 1912, émanant des entreprises générales P. A. PELSENEER et montrant leurs bâtiments au nsupo/sup 25 rue de la Vanne, AVB/TP 20662.

À noter aussi, au no 25 prennent place en 1878 les ateliers de l'entreprise générale P. A. Pelseneer.
Parmi les exemples les plus modestes de style néoclassique, citons l'ensemble de maisons de rapport à r.d.ch. commerciaux à l'angle de la rue du Beau Site (nos 1 à 7, 1876).

Le 09.11.1944, un V1 tombe sur la rue de l'Ermitage toute proche. Le souffle de la bombe occasionne des dégâts aux constructions environnantes.

Sources

Archives
AVB/PP 1360 (1864).
AVB/TP 26864 (1864-1871), 29846 (1864-1879) ; 1 à 7 : 23787 (1876) ; 27 : 23804 (1877).
AVB/Bulletin communal de Bruxelles, 1866, II, p. 598.

Ouvrages
BOVY, P., Vers l'Ermitage, À la découverte de l'histoire d'Ixelles, vol. 9, Commune d'Ixelles, Bruxelles, 2002, pp. 30-31.

DUQUENNE, X., L'avenue Louise à Bruxelles, Xavier Duquenne éd., Bruxelles, 2007.

Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles. Bruxelles hors pentagone, AAM éditions, Bruxelles, 1980-1982, fiche 117.

VIRE, L., La distribution publique d'eau à Bruxelles. 1830-1970, coll. Histoire Pro Civitate 33, Crédit Communal, Bruxelles, 1973.

 

Périodiques
MARINUS, A., « Bruxelles et son agglomération », Brabant, 7-8, 1959, pp. 15-18.

 

Sites internet