Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire
Nom donné après 1914-1918 (localité de Flandre occidentale, située à proximité de l'Yser). La rue s'ouvre lors de l'aménagement du quartier du Rinsdelle à partir de 1923. Elle suit l'alignement de l'av. de la Cavalerie située derrière la caserne Baron de Witte qui, d'après le plan d'ensemble de 1923, devait se prolonger jusqu'au pont Fernand Demany. La construction de la cité empêcha la réalisation de ce projet (voir r. Lieutenant Jérôme Becker). Le tronçon entre la r. de Tervaete et l'av. Hansen-Soulie n'est mis à l'alignement du côté N. qu'en 1952 ; le côté S. est déjà bâti dans les années 1930. Le tronçon entre l'av. Hansen-Soulie et la r. Le Marinel est livré à la circulation en 1937.

À l'angle N. de la r. de Tervaete se dresse l'église Notre-Dame du Sacré-Cœur (voir r. de Tervaete). Entre l'av. Hansen-Soulie et l'av. Le Marinel, sur le côté dr., le tronçon est totalement occupé par l'athenée royal Jean Absil (voir av. Hansen-Soulie no 27-27A). L'architecture y est diversifiée et présente à la fois des constructions des années 1925-1930 ; notons les nos 11 (1933, arch. ROGGES), 15 (1933, arch. C. MOURANT), 86 (1937, arch. C.-P. MESKENS) et 88 (1938, arch. C.-P. MESKENS), de style moderniste et des immeubles plus récents datant des années 1955-1960.

Sources

Archives
AR 23.02.1923.
ACEtt/TP 2460, 4620 (1933), 2467 (1937), 1871 (1938).
RC 1937, p. 60, 1952, p. 144.
S. Urb. Plan 1938.

Ouvrages
MEIRE, R. J., Histoire d'Etterbeek, Musin, Bruxelles, 1981, p. 98.